Le service de presse en ligne met à disposition du public un contenu original, composé d’informations présentant un lien avec l’actualité et ayant fait l’objet, au sein du service de presse en ligne, d’un traitement à caractère journalistique, notamment dans la recherche, la vérification et la mise en forme de ces informations.

Sur l’originalité du contenu, la CPPAP a estimé que l’originalité du contenu s’appréciait par rapport aux autres services de presse en ligne et non par rapport à la publication imprimée dont le titre est la déclinaison. Il est donc admis que les services de presse en ligne peuvent aussi bien mettre à disposition la version imprimée que la version numérique (format pdf) d’un même titre. De même, les rédactions presse papier et presse en ligne peuvent être communes.

En revanche, ne peuvent être admis les sites « agrégateurs » et/ou « portails » qui ne produisent aucun contenu éditorial et mettent à disposition une compilation de contenus qu’ils n’ont pas produits eux-mêmes. En effet, le contenu offert par le SPEL doit avoir été réalisé par l’éditeur.

Le traitement journalistique suppose un apport rédactionnel significatif, ce qui se traduit par des commentaires et analyses des faits et événements relatés. La présence d’un journaliste, non obligatoire, constitue un indice pris en compte. Sont exclus de simples brèves ou la reprise de communiqués de presse sans qu’une vérification et un apport critique soient apportés. Compte tenu de l’exigence d’une information en lien avec l’actualité, le site ne doit pas davantage se présenter sous la forme d’un guide, d’un annuaire, d’une base de données ou d’une encyclopédie en ligne actualisée.

Par ailleurs, l’objet principal du SPEL ne peut consister à inciter à l’abonnement de publications imprimées, sans mise en ligne d’un contenu rédactionnel suffisant. Dans cette hypothèse, l’objet principal du site est d’assurer la promotion de la publication ou d’être un simple outil de vente des abonnements.

A titre d’exemple, peuvent être cités les refus suivants opposés sur ce critère :

→ un guide touristique et culturel ;

→ un agenda des événements locaux ;

→ un annuaire professionnel d’entreprises, produits et services ;

→ un contenu principalement constitué de recettes de cuisine ;

→ des conseils et astuces de beauté sans apport éditorial significatif.